Chat with us, powered by LiveChat
Sélectionner une page

 La lutte contre le vol est une des principales activités de nos agences partenaires. Vous recherchez un détective spécialiste des surveillances et filatures ? contactez notre partenaire Thémis Détectives, Patrick Spadafora. Nos interventions sont multiples et ne se limitent pas aux contentieux de la cybercriminalité  : détournement de fonds, collaborateurs indélicats, espionnage commercial, arrêt maladie fictif , propriété intellectuelle , travail dissimulé….

Nous défendons vos intérêts que vous soyez un professionnel ou un particulier, si nécessaire en relation avec votre avocat. Nos enquêtes et notre action sur le terrain vous apportent les preuves nécessaires pour protéger les intérêts de votre entreprise. 

Usurpation d’identité, fraude, sites frauduleux, piratage informatique, réputation, actes de malveillance, phishing, découvrez nos prestations. Les enquêteurs partenaires de Vigifraude ® sont compétents dans le domaine des enquêtes civiles, commerciales et industrielles, en France et à l’étranger,  mais également spécialisés dans la cybercriminalité, avec lesavoir-faire Vigifraude ®.

Code de procédure pénale  – Paragraphe 1er : Dispositions générales
Article 381  Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
Le tribunal correctionnel connaît des délits. Sont des délits les infractions que la loi punit d’une peine d’emprisonnement ou d’une peine d’amende supérieure ou égale à 3 750 euros.

Les entreprises font appel à nous dans le cadre de vol interne

Article 382  Modifié par LOI n°2016-1547 du 18 novembre 2016 – art. 20
Est compétent le tribunal correctionnel du lieu de l’infraction, celui de la résidence du prévenu ou celui du lieu d’arrestation ou de détention de ce dernier, même lorsque cette arrestation ou cette détention a été opérée ou est effectuée pour une autre cause.

Pour le jugement du délit d’abandon de famille prévu par l’article 227-3 du code pénal, est également compétent le tribunal du domicile ou de la résidence de la personne qui doit recevoir la pension, la contribution, les subsides ou l’une des autres prestations visées par cet article. Pour les infractions mentionnées à l’article 113-2-1 du code pénal, est également compétent le tribunal correctionnel, selon le cas, du lieu de résidence ou du siège des personnes physiques ou morales mentionnées au même article 113-2-1.

La compétence du tribunal correctionnel s’étend aux délits et contraventions qui forment avec l’infraction déférée au tribunal un ensemble indivisible ; elle peut aussi s’étendre aux délits et contraventions connexes, au sens de l’article 203.

Lorsque l’infraction a été commise au préjudice d’un magistrat exerçant ses fonctions au sein du tribunal de grande instance, un tribunal de grande instance dont le ressort est limitrophe est également compétent.